ActuaLitté Les univers du livre

  • Dilaceratio corporis, une collection pour mieux vivre la mort
    par depeche@actualitte.com (Dépêche) le 22 octobre 2021 à 14h56

    En novembre, les éditions Fage proposent de remettre au goût du jour un thème parfois compliqué à aborder dans nos sociétés : celui de la mort. Avec la collection Dilaceratio Corporis, plongez dans les trefonds de la mort, à travers une multitude d'approches et de visons...

  • Ma toute première page, toute, toute première page
    par ng@actualitte.com (Nicolas Gary) le 22 octobre 2021 à 14h31

    Elles se ressemblent, passé le carton de la couverture, dont le dos gémit dans un mouvement inconnu encore. Ces premières pages passées distraitement, avant de parvenir au sésame : le premier chapitre d’une nouvelle histoire. Ces premières pages, à peine regardées, dégagées du pouce, dans un feuilletage méthodique : une, deux, trois peut-être, quatre rarement, recto-verso méticuleusement évacuées… Ah, ces toutes premières pages.

  • Les contraceptés : des spermatozoïdes et des hommes
    par nicolas.ancion@gmail.com (Nicolas Ancion) le 22 octobre 2021 à 14h08

    La contraception masculine est un sujet quasiment tabou : depuis l’apparition de la pilule, le poids de la contraception et de ses effets secondaires repose presque exclusivement sur les épaules des femmes. Elles ont eu beau réclamer un partage des tâches dans ce secteur comme dans bien d’autres, peu d’hommes répondent à l’appel. Et l’industrie pharmaceutique ne suit pas. Deux journalistes, l’un moustachu, l’autre barbu, se plongent à la première personne du pluriel dans ce dossier qui met encore bien des virilités mal à l’aise. Où sont donc les contraceptés ?

  • Papier ou numérique : comment lit-on des livres en Europe ?
    par vds@actualitte.com (Victor De Sepausy) le 22 octobre 2021 à 14h06

    Le papier, valeur refuge, même quand la crise de la production de pâte sévit et que les pénuries gagnent du terrain. Selon l’institution Statista, les Européens ont, durant l’année 2020-2021, largement plus plébiscité des lectures sur papier. Et ce, malgré l’essor du livre numérique au cours de l’année passée.

  • Les Romantiques, pour un voyage dans l’érotisme des grands classiques
    par contact@actualitte.com (Valentine Costantini) le 22 octobre 2021 à 14h04

    Soixante grandes références de la littérature, en commençant tout naturellement par L’Odyssée de Homère, avant de s’échouer sur les membres entrelacés de Tristan, Yseult, Héloïse, Abélard, Paul et Virginie, soit une belle troupe d’amants. Et tous se donnent à corps perdus. Les Romantiques, c’est un petit voyage pour redécouvrir l’amour, comme dans les livres mais aussi dans la vraie vie, avec une pointe d’humour et un érotisme charmant — ou devrait-on plutôt dire charmeur ?

Telerama

Télérama.fr : programme TV, séries TV, films de la semaine, sorties sur Paris et toute l'actualité culturelle L'actualité littéraire, nos critiques et sélections des meilleures sorties livres.

  • D’ “Akira” à “Parasite”, vingt mangas décalés qui ont marqué l’histoire de la BD
    le 22 octobre 2021 à 13h00

    LA BÉDÉTHÈQUE IDÉALE DE TÉLÉRAMA (4/7) – “Télérama” vous partage sa sélection BD en cent quarante volumes classés en sept catégories. Le quatrième chapitre de cette série 100% neuvième art nous emmène au Japon avec une sélection raffinée loin des sentiers battus. Où l’on retrouve tout de même un bel éventail de mangaka cultes tels Tezuka, Otomo ou Taniguchi.

  • Alexeï Navalny, Orhan Pamuk et le double jeu de l’Europe
    le 21 octobre 2021 à 15h00

    D’un côté, le Parlement européen a attribué le prix de la défense des droits humains à l’opposant russe Alexeï Navalny. Mais de l’autre, cette même Europe ferme les yeux sur les atteintes aux droits de l’homme et à la liberté d’expression par le régime de Recep Tayyip Erdogan, dénonce le grand écrivain.

  • De Charles Burns à Alan Moore, vingt comics et BD anglo-saxonnes cultes
    le 21 octobre 2021 à 13h00

    LA BÉDÉTHÈQUE IDÉALE DE TÉLÉRAMA (3/7) – “Télérama” vous partage sa sélection BD en cent quarante volumes classés en sept catégories. Troisième chapitre de cette série 100% neuvième art, plongée au cœur de vingt chefs-d’œuvre de la BD anglo-saxonne, sources d’inspiration majeures du cinéma hollywoodien. Des superhéros de Jack Kirby au Snoopy de Charles Schulz, tout un pan de la pop culture anglo-saxonne à redécouvrir.

  • Chanel Miller, autrice de “J’ai un nom” : “Avant #MeToo, je n’avais jamais pensé sortir de l’anonymat”
    le 21 octobre 2021 à 11h19

    Avec “J’ai un nom”, récit puissant de son viol et du procès de son agresseur, l’écrivaine américaine Chanel Miller se réapproprie son histoire. Paru en 2019 aux États-Unis, son livre vient d’être traduit en français, aux éditions du Cherche midi.

  • James Sallis, l’auteur de “Drive”, signe un nouveau polar bouleversant
    le 21 octobre 2021 à 11h05

    Grand amateur de jazz et de poésie française, l’Américain tisse depuis le début des années 1990 de captivants polars d’atmosphère à l’écriture dépouillée… Son dernier roman traduit en français, “Sarah Jane”, bouleverse encore par son empathie sans mesure.